Jacquy Cange : artisan affineur, épicurien passionné, entrepreneur motivé

Publié: 27 novembre 2013 dans Entreprises, Success en Hainaut
Tags:, ,

Jacquy Cange c’est un nom mais c’est aussi une marque désormais très connue, en Hainaut et bien au-delà. Si aujourd’hui Cange est synonyme de fromages de qualité, la réputation de l’artisan affineur de Stambruges ne s’est pas faite en un jour. Comme pour la maturation d’un fromage, sa notoriété est le fruit d’un travail de longue haleine et d’une remise en cause permanente. Aujourd’hui encore, Jacquy Cange ne se contente pas de gérer les acquis ! Il reste passionné par son métier, par son statut d’indépendant et par l’esprit d’entreprise qui l’habite.  

DSC_0042

La chance de Cange

Attiré par la gastronomie depuis sa plus tendre enfance, Jacquy Cange arrive tout à fait par hasard, et donc par chance, dans le domaine des fromages. En 1985, il achète un premier commerce itinérant et lance son épouse à l’assaut des marchés. Quelques mois plus tard, une nouvelle échoppe permet d’accroître son chiffre d’affaires et d’acquérir les locaux qu’il occupe toujours à Stambruges. « Je me suis installé ici un an après le début des activités. Petit à petit, nous avons progressé dans notre magasin et dans un autre, à Péruwelz. C’est à ce moment que je me suis intéressé à l’affinage car je me suis rendu compte que les produits que je vendais n’étaient pas ceux qui m’intéressaient comme gastronome. »

Avec son étiquette d’épicurien totalement assumé, Jacquy Cange décide alors de parcourir les fermes pour aller à la rencontre des producteurs. Il y va en toute humilité, pose des questions, écoute et prend des notes sur la manière dont les fabricants eux-mêmes envisagent l’évolution de leurs fromages. Il tente alors de mettre en œuvre, dans son atelier, les conditions optimales (humidité, ventilation, température, …) pour bonifier les produits jusqu’au top de leur dégustation. La voie de l’affinage s’ouvre à lui. Il ne la quittera plus.

DSC_0038

Les jeunes affineurs fromagers

Agé aujourd’hui de 58 ans, Jacquy Cange est titulaire d’un diplôme de restaurateur, obtenu en promotion sociale. Il cuisine depuis plus de 40 ans et adore cela. « J’aurais pu pratiquer n’importe quel métier de bouche. Ce que j’aime par dessus tout, et depuis ma plus tendre enfance, c’est l’harmonie, c’est l’association judicieuse des goûts, le food pairing comme on dit maintenant ! »

Jacquy Cange, c’est désormais une marque, chapeautée par la société « les jeunes affineurs fromagers » dont l’actionnariat est 100% familial et 100% wallon. La TPE compte 6 personnes dont des membres de la famille, mais pas les 2 fils, actifs dans d’autres secteurs, … pour l’instant !

L’atelier d’affinage du siège de Stambruges, où s’effectue aussi la vente au détail, fait 250 m² et Cange dispose également d’un camion-magasin. Sa société est active – à parts égales du chiffre d’affaires – dans 3 secteurs : la vente aux particuliers, aux restaurateurs et à l’export.

vitrine2013 (7)La vitrine de l’artisan 2013

Jacquy Cange vient d’obtenir le prix à l’export de « La vitrine de l’artisan », un concours national visant à promouvoir l’artisanat auprès du grand public et à susciter des vocations. Alors que les fromages qu’il affine proviennent principalement de Belgique, de France, d’Angleterre et d’Italie – des pays proches où le choix est important – ses produits finis se retrouvent sur des plateaux de restaurants bien éloignés de nos contrées. Grâce aux services de l’AWEX, dont il loue le professionnalisme depuis qu’il s’est tourné vers l’étranger, en 1998, Cange est présent à Singapour, aux USA ou encore au Japon. «  Ce prix est quelque-chose de merveilleux. J’en suis réellement fier car ce n’est pas un fromage qui a été désigné, ni même un homme seul, mais toute une équipe. Je considère que c’est la pérennité de notre travail depuis de longues années qui est saluée par le jury. »

Affinage créatif

L’affinage créatif est la spécialité de Jacquy Cange. Très tôt dans sa carrière, il décide de sortir des sentiers battus, d’évoluer, d’être imaginatif pour se démarquer de la concurrence. Le choix est judicieux et aujourd’hui Cange propose des fromages affinés au vin, à la bière, à l’alcool, farcis aux champignons, aux truffes, aux pâtes de fruits et à bien d’autres choses encore. En se basant sur des méthodes ancestrales, il a mis au point une technique qui le distingue des autres. «  Inspiration, imagination, découverte des produits, remise en question permanente, voilà ma méthode. A ce jour, j’ai une gamme d’environ 35 créations, et j’essaie d’en avoir une de plus chaque année. Pour 2013, je viens de créer un fromage inédit, dans le cadre d’un évènement culturel qui se déroulera fin septembre à Beloeil. Pour le reste, je travaille sur un panel de plus ou moins 350 fromages que je propose en rotation dans mon magasin, de sorte à respecter les saisons et à donner à mes clients l’envie d’avoir envie. »

Jacquy Cange se distingue donc aussi par son sens du marketing, même si celui-ci ne fonctionne pas dans toutes les circonstances. Un seul exemple; les restaurants. Il en sert aujourd’hui 150 (contre 300 dans les années 90 !), dont plus aucun en Flandre. Il le regrette mais constate un net repli identitaire de la communauté flamande.

Jacquy  Cange évolue dans son métier depuis plus de 30 ans. Ses affaires vont bien, il a des projets en tête mais avoue être actuellement en stand bye quant à l’avenir. Son souhait le plus cher serait de pouvoir former un successeur. Il demeure en tous cas positif, enthousiaste et encourage les jeunes à oser. « Les jeunes doivent se lancer, et travailler beaucoup. L’esprit d’entreprise, c’est génial ! »

                                                                                   Michel BELLEFONTAINE

Cet article a été publié dans le magazine économique « B2Hainaut » d’octobre 2013.

Publicités
commentaires
  1. Jacquy Cange s’est à nouveau distingué, après l’écriture de cet article. Le fromage créé pour les festivités de Beloeil a été baptisé le « Marie Touron » et il a déjà obtenu deux récompenses notoires: un Saule d’or au jury des Fins Gourmets du Parc des Plaines de l’Escaut et une médaille de bronze au concours mondial du Fromage à Birmingham « The World Cheese Award ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s