Les Carrières du Hainaut S.A. Une entreprise bien exposée

Publié: 4 avril 2014 dans Success en Hainaut
Tags:, ,

Batibouw est l’un des salons les plus importants du pays où tant nos matériaux que nos savoir-faire nationaux ou régionaux sont mis en vitrine. Le salon 2014, qui s’est achevé le 2 mars, a une fois encore permis aux Carrières du Hainaut, S.A. basée à Soignies, de se distinguer. L’entreprise, qui profite de ce rendez-vous incontournable pour valoriser la pierre bleue du Hainaut auprès des donneurs d’ordre publics, des entrepreneurs et des particuliers, a été récompensée de ses efforts par un prix, le « Batibouw Communication Award », dans la catégorie « meilleure présentation de produit ».

Le stand de Batibouw, primé par les professionnels (photo: Carrières du Hainaut)

Le stand de Batibouw, primé par les professionnels (photo: Carrières du Hainaut)

Attribués par un jury composé de professionnels des salons et de la communication, les « Communication Awards » visent à récompenser les exposants qui présentent leurs produits de manière adéquate, attirante pour les visiteurs d’un point de vue esthétique, tout en proposant également les informations appropriées. Pour les Carrières du Hainaut, ce prix couronne la stratégie d’image développée en profondeur depuis 2 ans autour d’une nouvelle identité graphique. Conception exclusive de l’architecte Vincent VAN DUYSEN, l’impressionnant stand a quelque peu évolué depuis sa première installation. Jan DEVROEY, Brand Manager des Carrières du Hainaut. «  Nous l’avons utilisé pour la première fois lors d’un salon à Courtrai en 2012. Pour cette édition de Batibouw, nous l’avons amélioré, notamment en l’allongeant de 5m et en y intégrant nos 3 nouveautés de finitions présentées en primeur : l’EnoPasso, un dallage à l’aspect vieilli et aux bords droits ; l’EnoSkin, une finition gris clair d’aspect légèrement graineux, adaptée pour les revêtements muraux ou pour les sols extérieurs ; et l’EnoTouch, une pierre d’un gris bleu profond destinée plutôt aux tables ou plans de travail. »

Photo: Carrières du Hainaut

Photo: Carrières du Hainaut

Le stand des Carrières du Hainaut est époustouflant au niveau visuel. Il l’est aussi dans les chiffres ! D’une hauteur totale de 4,5 m, il représente 16 tonnes d’acier pour la structure et près de 200 m² de surface au sol ou murale couverte de pierre bleue. Il faut 3 semi-remorques pour transporter les 330 pièces de pierre bleue exposées, pesant un total de près de 14 tonnes, et 7 jours sont nécessaires pour que 6 hommes assemblent le tout. Avec de telles données, on comprend pourquoi l’infrastructure est envisagée prioritairement sur les foires et salons belges. Jan DEVROEY. « Nous participons en effet à plusieurs salons car nous représentons un secteur traditionnel qui a besoin de montrer son dynamisme. Batibouw est intéressant pour toucher le particulier qui vient souvent ici avec un intérêt déjà marqué. En 2014, nous faisons 2 salons; Batibouw à Bruxelles et la Biennale Intérieur, en octobre à Courtrai, qui est un salon axé sur l’aménagement intérieur haut de gamme. »  

 

Une expertise pérennisée

Dans la mesure du possible, les Carrières du Hainaut prennent part également à quelques salons professionnels à l’étranger, soit en solo, soit par le biais de l’asbl Pierres et Marbres de Wallonie qui fédère les producteurs de pierres ornementales. Si la plupart des clients, pouvoirs publics ou particuliers, sont belges, le marché hors frontières n’est pas à négliger. Environ 1/4 de la production est vendue dans un rayon de 250 km autour de Soignies, berceau de l’entreprise.

Carrières 3 DSC_0021

 

 

 

 

 

La société, dont l’actionnariat est détenu à 100% par les groupes financiers belges Verlinvest et Cobepa, est active dans l’extraction et la transformation de la pierre bleue du Hainaut (marque déposée) aux applications multiples et dans l’extraction de la roche calcaire destinée au granulat. Le chiffre d’affaires 2012 était de l’ordre de 50 millions d’€. Les Carrières du Hainaut ont célébré en 2013 leurs 125 ans d’existence. Environ 400 personnes y sont employées et la pérennité des métiers est assurée par le Centre de Formation aux Métiers de la Pierre naturelle (CEFOMEPI) à la création duquel l’entreprise a participé.

                                                                                                                                              Michel BELLEFONTAINE

Cet article a été publié dans le magazine économique  « B2 Hainaut » d’avril 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s